Hey dandy’s! 

Il est peu de choses non appréciables dans la vie d’épicurien que je suis. Et je pense que, même si vous vous le cachez, vous appréciez certaines choses on ne peut plus simples, faites de ces petites choses qui font que parfois, la vie est belle sans artifices.

En week-end avant de partir en Tunisie, je suis allé me poser dans un petit coin perdu de la Manche, une petite ville en bord de mer sans prétention. Oubliez ici la notion de « The-place-to-be ». Vous êtes plutôt rapidement immergé dans la vie de marché, des kilomètres de plages de sable, et la mer. 

Vous pensez que si les boutiques alentours ne vendent pas les dernières collections Gap alors le coin ne vaut pas le détour? Vous vous trompez. 

Tout gentleman que vous êtes, il vous est absolument nécessaire de débrancher. Quitter les abîmes surpeuplées des villes pour venir vous épanouir en pleine nature. Goûter le plaisir du « untouched ». Ôter vos dernières acquisitions de souliers anglais pour prendre plaisir à fouler le sable de vos pieds. 

Le seul artifice toléré ici reste le maillot de bain. Short de bain, boxer ou autres variations stylistiques à l’essai trouveront leur place à cet endroit où le jugement n’est pas roi. Évitez tout de même, s’il vous plaît, les motifs hawaïens, surtout lorsque vous n’êtes par surfeur, et les immenses shorts qui arrivent sous les genoux. Ici, nous communions avec la nature, et nous ne cherchons pas à masquer notre corps avec un drap qui nécessitera de plus un effort supplémentaire pour sortir de l’eau. 

Petit bonus, si vous êtes équipé d’une montre de plongée, c’est le moment de l’arborer à votre poignet de gentleman. Si comme moi, vous portez une montre chaque jour de l’année, vous ne pourrez éviter la présence d’une marque blanche à l’emplacement de votre bracelet-montre. C’est donc le moment de ressortir votre collection de straps acier ou nato et d’habiller votre belle pour embellir votre poignet. 

Pour ma part, j’ai un faible pour mon premier achat de montre automatique: il s’agit d’une Steinhart Ocean One Red. La tool-watch par excellence, avec un bracelet en acier brossé, réglable précisément pour rester toujours seyant. D’aucun reconnaîtront la ressemblance avec la submariner, qui l’a parfois qualifiée de « sub-like »… Mais elle n’en à ni les dimensions, ni l’esprit. Il suffira de mettre les deux modèles face à face pour le constater. 

Après votre dernier bain de la journée, un dîner fait de quelques poissons et légumes grillés, vous aurez tout le temps d’admirer un coucher de soleil avant de regagner votre lit, dans lequel, après avoir assouvi les envies de votre belle, vous plongerez dans un sommeil de plomb… L’air de la mer épuise un peu… 

VL

Publicités